Unité de déformation du sol

Le mouvement sur la surface fournit des informations sur la sous-surface

Les changements à la surface du sol d’un volcan (déformation du volcan) apparaissent comme un gonflement, un affaissement ou une fissuration, qui peuvent être causés par du magma, du gaz ou d’autres fluides (généralement de l’eau) se déplaçant sous terre ou par des mouvements dans la croûte terrestre dus au mouvement le long des failles. Souvent, cette déformation est de très petite ampleur – quelques centimètres (pouces) ou moins – et ne peut donc être détectée et surveillée qu’avec des instruments très sensibles.

Le programme Volcano Hazards installe et entretient des réseaux d’instruments autour des volcans pour surveiller les changements de la surface du sol au fil du temps. Les mesures au sol sont effectuées à des points spécifiques de la surface de la terre à l’aide de récepteurs, d’inclinomètres et de déformations du système de positionnement global (GPS). Les observations spatiales de vastes zones sont effectuées à l’aide de technologies satellitaires telles que l’InSAR. En les combinant avec des données provenant d’autres techniques de surveillance (observations géologiques plus tremblement de terre et détection de gaz), les scientifiques du VHP peuvent mieux comprendre ce qui se passe sous le sol, savoir quand le comportement d’un volcan s’éloigne du «fond» et fournir un avertissement approprié lorsqu’un volcan montre des signes qu’il pourrait éclater.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *